Bureaux de la CAF des Ardennes - Pôle d'échanges multimodal sur le site de la gare / Charleville-Mézières / 2016

Année : Études 2015 – Réalisation 2016
Maîtrise d'Ouvrage : SEAA et Montroyal Immobilier
Architecte mandataire : HORNOY Architectes
Bureau d'études : Cadetel BET
Surface : 2 585 m² SU
Montant des travaux : 1 487 000 € HT
Qualités environnementales : RT 2012 BBC

L’aménagement des bureaux de la Caisse d’Allocations Familiales des Ardennes a été réalisé sur une partie du rez-de-chaussée du pôle tertiaire du site de la gare de Charleville-Mézières ainsi que dans l’ensemble des étages du bâtiment A de ce dernier (volume en R+5).

Le rez-de-chaussée accueille la zone accessible au public de la CAF : l’espace multi-services ainsi que les bureaux d’accueil sur rendez-vous. Cette partie est la zone ERP du projet, le reste des bureaux de l’ensemble de la CAF sont des bureaux «sans public ». Le rez-de-chaussée accueille également d’autres services, ainsi que l’entrée du personnel, le restaurant, l’espace détente, les zones de reproduction, de stockage papier et des sanitaires.

L’ensemble du mobilier de la zone ERP a été réalisé sur mesure. Des temps d’échanges avec les responsables techniques représentants la CAF ont permis de cerner au mieux les besoins et attentes concernants l’espace multi-services ainsi que la zone de bureaux d’accueil sur rendez-vous.
L’ensemble du mobilier a été réalisé en stratifié blanc avec, en plan de travail, du lamellé collé, amenant une touche de chaleur tout en étant un matériau résistant dans le temps. Des touches de couleur fushia, couleur de la CAF des Ardennes, viennent animer certains mobiliers de l’espace multi-services.

Au niveau des bureaux d’accueil, des panneaux stratifiés acoustiques habillent certaines parties des murs, tout en permettant d’améliorer l’isolation acoustique entre les boxes. Le mobilier est en stratifié blanc, dans la continuité de celui de l’espace d’entrée.

Dans les étages du bâtiment A, le noyau central dessert chaque niveau. Il est composé du palier, de l’escalier de secours et des sanitaires. Les différents services se partagent les étages du R+1 au R+4, suivant leurs besoins en place et leurs fonctionnements. Les sols des différents niveaux sont traités de la même manière, afin de leur apporter un soucis d’unité. Une attention particulière a été portée au niveau de la direction, le R+5. Les finitions du R+5 se différencient de celles des étages courants, afin de marquer l’importance du R+5 dans son rôle de direction.